Expo : Eugenio Foz

la tabledesmatieres.org

Eugenio Foz dans son atelier

La Table des Matières* rend hommage au peintre Eugenio Foz, qui vécut 40 ans dans le 14è arrondissement de Paris, en exposant une quinzaine d’œuvres de petit format, jusqu’au 17 février 2018.

 » Toute sa vie a été consacrée à la création d’une palette idéale qui, une fois la perfection atteinte, lui aurait permis de promener son pinceau de la palette à la toile sans jamais risquer la moindre dissonance ”.

Ainsi, Véronique Foz, présente-t-elle son père dans le catalogue, Eugenio Foz, Peintures, rédigé à l’occasion de la rétrospective consacrée au peintre, suite à son décès en 2016, par la Galerie Montparnasse.

Né à Barcelone en 1923, Eugenio Foz vint après des études d’art à Barcelone, suivre les Beaux-Arts de Paris.

C’est grâce à des bandes dessinées pour les quotidiens France Soir et Ce soir que le jeune peintre va peaufiner la justesse de son trait.

Puis le théâtre, en lui offrant l’occasion de jouer des matières et des couleurs, deviendra sa seconde passion. Il obteint le Trophée au Festival de Barcelone pour les décors et costumes d’Esther de Racine, mis en scène par Serge Ligier. Edith Garraud, comédienne et metteur en scène, qui tenait le rôle-titre, deviendra son épouse. Ensemble ils poursuivront une collaboration.

À partir des années 1970 cependant, il choisit le retrait dans son atelier où il se consacre à une recherche acharnée de concordances entre physique, musique et couleurs.

Sa palette se confrontera aux sujets les plus divers, natures mortes, marines, portraits, paysages, nus, avec nuances, délicatesses, violence, parfois humour, tâchant de faire ressortir les vibrations élémentaires qui, seules, donnent à un tableau une profonde unité.

Le choix ici d’exposer des toiles de petit format tient plus à des nécessités spatiales qu’esthétiques. En effet Foz est l’auteur de grands formats impressionnants (v. ci-dessous), conservés par son épouse. Celle-ci, dépositaire d’une impressionnante collection de toiles, est à la recherche d’un lieu pour les laisser vivre sous le regard d’amateurs et de collectionneurs.

Nicole Cortesi-Grou

  • TM 51, rue de l’Abbé Carton, Paris 14ème 

 http://eugenio-foz.com/

1600 x 1089