La longue marche des éléphants

En librairie le 18 mai (communiqué de presse).
En librairie le 18 mai (communiqué de presse).

Récit en deux parties de Nicolas Dumontheuil et Troubs (textes et dessins) – Ed. Futuropolis.

Préface et dossier Sébastien Duffillot, directeur du Centre de conservation de l’Éléphant (Laos).

(Extrait)  » En novembre et décembre 2015, le Centre de conservation de l’éléphant du Laos organise une caravane d’éléphants qui parcourt 500 kilomètres à travers les provinces de Sayaboury et Luang Prabang (v. carte ci-dessous). Elle s’achève le 9 décembre à l’occasion des célébrations du 20e anniversaire du classement de la ville au patrimoine mondial de l’UNESCO. Alors que grand public et officiels sont réunis pour saluer la conservation du patrimoine culturel de la ville, la caravane des éléphants s’invite à la fête pour tenter d’attirer l’attention sur la nécessité de protéger également le patrimoine naturel du Laos ; la biodiversité et l’éléphant en particulier, y sont gravement menacés. « 

L’éléphant, devenu l’emblème du pays, pourrait en effet n’être bientôt plus qu’une créature mythique puisque, avec seulement deux naissances pour dix décès, l’éléphant d’Asie est sérieusement menacé de disparaître. Créé en 2011 par une équipe de spécialistes, le Centre travaille à son bien-être, à sa reproduction, aux soins vétérinaires et la formation des cornacs.

Dessinateurs-voyageurs, Nicolas Dumontheuil et Troubs ont suivi cette étrange procession. Chacun raconte cette marche militante où l’homme et l’animal vont d’un même rythme, d’un même pas, en symbiose.

Deux récits complémentaires pour un voyage rare, qui dit un monde étiolé, une terre fragile d’un pays pourtant magnifique. Un pays pauvre aussi, où l’Homme court d’abord à sa survie. Mais au-delà des seules frontières du Laos, il s’agit de la pérennité des espèces vivantes, en marche depuis des milliers d’années.

Au talent de Dumontheuil qui sait camper des personnages hauts en couleurs et révéler le burlesque de cet étrange cheminement de l’homme et la bête, répond celui de Troubs, dont la poésie et la fraîcheur du dessin prouvent toute la majesté de l’énorme animal.

88 p., 18 € 

Nicolas Dumontheuil   Quelques titres récents :

2009 – Le Landais volant (3 tomes parus) – Ed. Futuropolis

2013 – La Colonne, 2 tomes parus, avec Christophe Dabitch – Ed. Futuropolis

2016 – La Forêt des renards pendus, d’après le roman d’Arto Paasilinna – Ed. Futuropolis (v. « On a aimé », août 2016 ).

Troubs  Quelques titres récents :

2011 – Rupestres, ouvrage collectif sous la direction de David Prudhomme, avec Etienne Davodeau, Pascal Rabaté, Emmanuel Guibert et Marc-Antoine Mathieu

2011- Viva la vida, avec Edmond Baudouin – Ed. L’Association

2012 : Capitale: Vientiane, avec Kristof Guez et Marc Pichelin – Ed. Les Requins Marteaux

2013 : Le Goût de la terre, avec Edmond Baudouin – Ed. L’Association

2014 : Va’a, une saison aux Tuamotu, avec Benjamin Flao – Ed. Futuropolis

2015 : Sables noirs, 20 semaines au Turkménistan – Ed. Futuropolis

À lire également : (« On a aimé », janv. 2017) 

Un million d’éléphants de Jean-Luc Cornette (récit) et Vanyda (dessin) – Ed. Futuropolis 

mep_million_elephants-5_tel

160 p., 20 €