Le Monde des Végétanimaux (suivi de) Alcibiade

Le Monde des Végétaninaux de Rémi Farnos (texte et dessin) – Ed. La Joie de lire, 2017

Une soucoupe volante, avec à son bord un drôle de bonhomme en scaphandre – qui se révèlera par la suite être une femme – atterrit sur une planète peuplée de créatures mi-animales mi-végétales, semant l’émoi chez les haricolibris et autres hiboutondors, crapotirons , oustitillieuls, etc. Suivi et bientôt secondé par un poireaunard curieux et bavard, le nouveau venu traverse la planète aux trois lunes à la recherche du vaisseau à bord duquel voyageaient ses ancêtres, et qui s’est abîmé quelque part. Epiés par les végétanimaux (qui ne se privent pas de commenter l’action), ils échappent à l’étreinte d’un ananaconda, qui aurait pu leur être fatale, puis aidés par une valeureuse équipe d’homosapins, ils parviennent à terrasser un redoutable radinosaure. Mais l’inconnue est-elle vraiment celle qu’elle semble être ? Et qu’est-il arrivé à ses ancêtres ?

Suspens, humour, rebondissements, Rémi Farnos excelle une nouvelle fois dans l’art de conter des histoires à multiples niveaux de lecture.

Anna K.

40 p., 10 €

Alcibiade de Rémi Farnos (texte et dessin) – Ed. La joie de Lire, 2015

Un paysage de moyenne montagne, une route qui serpente au milieu des champs, au loin un village. Alcibiade, haut comme trois pommes, marche d’un pas décidé, son baluchon fixé au piolet qu’il tient en équilibre sur ses frêles épaules. Il salue au passage Sigismond et lui apprend qu’il part vers l’Est « à la recherche de celui qui lui révèlera son destin ». Un voyage qui va s’étaler sur plusieurs années.

Sa rencontre avec Assatour le condor sera déterminante dans la réalisation de son rêve, somme toute assez universel.

Mais là encore, rien ne se passera comme prévu…

Il y aura aussi Akim, le forgeron. Akim a mis au point une armure qui grandit avec son propriétaire. L’enfant est donc fin prêt pour ce qui pourrait bien ressembler à un parcours du combattant.

Alcibiade et Assatour, devenus inséparables, vont dans un premier temps s’attaquer à longue et incontournable chaîne des Lapages, appelée également « la Machoire du requin ». Arrivés à son dernier sommet, le redoutable Minotaure, tapi au fond d’un labyrinthe, les attend…

Au fil du temps, les exploits du jeune Alcibiade sont devenus légendaires, cependant, c’en est une tout autre version qu’il découvrira lors de son retour parmi les hommes.

Alcibiade n’est certes ni Thésée, ni David, et les noms des grands philosophes lui sont inconnus, mais peu importe, la valeur de vérité d’un mythe n’est-elle pas secondaire quand celui-ci permet à une société de réviser nombre de ses idées reçues ?

Cette fable philosophique agrémentée de dialogues savoureux a toutes les chances de remporter les suffrages d’un large lectorat.

Anna K.

40 p., 10 €

 

Views – 16