Le Vélo Géant

de Lau Bergey (scénario) et Nicolas André (dessin) – Ed. La Joie de lire (à partir de 6 ans).

Martha vit avec ses parents dans la ferme familiale. Son passe-temps préféré, ce sont les balades à vélo sur les chemins avoisinants. Un vélo à trois roues devenu si ridiculement petit que sa maman décide de lui en offrir un nouveau… qui du coup est trop grand pour elle. Qu’importe, Martha s’élance sur la route caillouteuse qui longe le domaine : premier gadin, première rencontre avec Peter, le jeune saisonnier que son père vient d’embaucher.

Peter n’est probablement pas un expert dans la conduite d’une moissonneuse-batteuse, en revanche, il excelle dans l’art de dessiner des cycles – mono, bi ou tri , enfourchés par des créatures extravagantes.

L’homme et l’enfant vont tisser un lien aussi éphémère que profond, qui laissera une empreinte durable chez Martha devenue adulte.

Peu de bulles pour cette histoire solaire sur le pouvoir de l’imagination et de l’art, et sur la force de l’amitié.

A. C.

40 p., 10 €

 

Views – 22