SF : TER (1 & 2/3)

T.1  (avril 2017)

de Rodolphe (scénario) et Christophe Dubois (dessin et couleur) – Ed. Daniel Maghen 

Résumé du T.1, sous-titré « L’étranger« .

Pip, un pilleur de tombes,  découvre un homme au fond d’une sépulture. Il est nu, ne parle pas, et surtout, ne se souvient de rien. Seul indice, un tatouage à l’épaule droite, sur lequel on peut lire  » MAIN D’OR ». 

Où sommes-nous ? Le lecteur n’aura un début de réponse qu’à la fin du premier tome.

Celui que tous appellent désormais Mandor est maintenant installé au Bas-Courtil, une cité mi-futuriste mi-médiévale régentée par deux collèges religieux, gardiens des Ecritures, et encadrée par un corps de garde composé de vingt-huit guerrières. 

Mandor est doué, il apprend vite à reparler et à écrire, mais surtout, il surprend son entourage par son extraordinaire aptitude à réparer tout ce qui a cessé de fonctionner. De là à voir en lui un magicien, voire un génie, il n’y a qu’un pas. Un pas qui va d’autant plus vite être franchi que le nouveau venu a remis en état de marche une surprenante machine à projeter des images du passé.

Plus qu’un génie, il est même possible qu’il soit le prophète qu’annonce le Livre des Psaumes. « Alors sortira un homme des entrailles de TER, qui montrera à tous le chemin à accomplir. Il n’aura ni biens, ni vêtements, et son seul langage sera celui du silence. » 

Les gardiens officiels des Écritures voient d’un très mauvais œil l’arrivée de celui qui pourrait un jour remettre en cause leur autorité. Ils vont s’employer à ce que cela ne soit pas.

T.2 (oct. 2017)

T. 2 « Le guide »

Dans une société toujours prompte à rendre l’étranger responsable de ses maux, l’occasion va bientôt leur en être fournie : un séisme dévaste une partie du Bas-Courtil alors que Mandor s’était aventuré hors de ses murs. Il est aussitôt arrêté et traduit en « justice » pour « hérésie et agissements graves à l’encontre de la cité« . 

Du fond de sa cellule, le jeune homme a une vision : un lieu, une mission dont il aurait été investi, un rôle qu’il aurait à jouer.

Son procès débute à peine qu’un nouveau tremblement de terre a lieu. Ceux qui étaient prêts à le clouer au pilori se ravisent. Et s’il était vraiment celui que tous attendent ? Ceux qui lui sont restés fidèles s’organisent.

Quel est ce lieu ? Pip n’a-t-il pas trouvé le jeune homme au fond d’une sépulture ? Cela voudrait peut-être dire qu’il vient d’un monde souterrain. Reste dans ce cas à en trouver l’accès. Il n’est que temps de regrouper la population et de partir explorer les entrailles de la terre…

p. 25
p. 26

Une intrigue parfaitement maîtrisée, des dessins  superbissimes : on attend le tome 3 avec impatience.

A.C.

80 p., 16 €

Views – 25