« XIII » – Intégrale 1/5, vol. 1 à 4

Page 3Partis pour un grand plongeon dans la mer le l’Intranquillté, à la (re)découverte de la série culte créée dans les années 80 par Jean Van Hamme (scénario) et William Vance (illustrations) et regroupée en 5 intégrales aux Ed. Dargaud en 2014 ?

Dans le volume 1, intitulé Le Jour du soleil noir, celui que l’on désigne sous le nom de XIII a été retrouvé inanimé sur une plage. Une blessure par balle à la tempe gauche l’a rendu amnésique ; seules traces de son passé, ce chiffre romain tatoué sur la clavicule et une clef cousue dans le col de sa chemise. Ceux qui l’ont sauvé vont rapidement être éliminés par une bande de tueurs professionnels lancée à ses trousses, sans qu’il en comprenne la raison.Page 12À l’instar du roman de Robert Ludlum, La Mémoire dans la peau et de la non moins culte série télévisée des années 80, Le Prisonnier, XIII a semble-t-il appartenu à un service on ne peut plus secret. Des forces antagonistes ont maintenant toutes les raisons de souhaiter le récupérer ou l’éliminer.

L’assassinat peu de temps auparavant du président William Sheridan n’est pas sans rapport avec ce qui prend, dès les premières minutes du récit, des allures de traque à mort. D’autant qu’un film amateur tourné au moment du drame montre un homme qui lui ressemble étrangement, l’arme du crime à la main. Des investigations plus poussées font apparaître que les empreintes digitales de XIII et celles du tueur sont identiques.

Cet homme – un militaire d’exception formé au combat dans les troupes d’élite de l’armée américaine –  se nomme Steve Rowland. Pour les uns, il a été tué dans l’explosion de son hélicoptère, pour les autres, il est en toujours en vie…

Page 22Ne comprenant toujours pas les raisons de ce déchaînement de violence autour de lui, mais manifestement de taille à envoyer tous ses adversaires au tapis, XIII va finir par identifier la maison qui correspond à la clé trouvée sur lui, et qu’il occupait auparavant sous le nom de Jack Shelton. De nouveaux indices l’y attendent, mais pas seulement. Un lieutenant de police ripou va tenter de récupérer une somme faramineuse qui a été planquée dans un coffre à la National Trust Bank (l’argent du « contrat » ?), puis des tueurs à la solde de celui qu’on appelle « La Mangouste » vont à nouveau tout faire pour l’éliminer. Pour finir, XIII va exfiltré par des agents du « Service fédéral de recherche » dont dépend  un certain colonel Amos. Ce dernier espère qu’il l’aidera à remonter jusqu’au chef de l’organisation qui a mis au point l’opération dite « Soleil noir » : l’assassinat du président…

Mais à qui se fier ?p.16Après  une incursion dans le nid de vipères qu’est la famille Rowland, une accusation de double meurtre, plusieurs agressions dans les règles de l’art et quelques séances d’électrochoc destinées à lui faire recouvrer la mémoire (entre autres réjouissances), XIII, alias Steve Rowland, Jake Shelton ou Ross Tanner va poursuivre sa quête d’identité et tenter de démêler le vrai du faux. D’autant que l’élection d’un nouveau président se profile et que les prétendants au titre sont loin d’être des enfants de chœur… À suivre.

Anne Calmat

200 p., 34,90 €

To-day