« XIII » – It’s up to you…

xiii-tome-19-le-dernier-round

Dans Le Jour du soleil noir (T 1, 1984), le contre-espionnage américain avait donné à XIII, devenu par la suite amnésique, l’apparence physique de l’assassin du président William Sheridan, afin qu’il puisse démasquer le commanditaire du meurtre. Ce sera semble-t-il chose faite dans Treize contre un (T.8, 1991).

Dans Le dossier Jason Fly (T.6, 1989), le vieux Zeke Hattaway a été le premier à reconnaître dans celui qui s’était présenté à lui sous le nom de John Fleming, le fils de son ami Jonathan Mac Laine : Jason Mac Lane.

Plus tard, dans Pour Maria (T.9, 1992), Sean Mullway a déclaré à Jason que son nom véritable était Kelly Brian (alias le Cascador, alias Seamus O’Niel) et qu’il était son propre fils. page_5

Au fil des épisodes, le bel amnésique aux muscles d’acier va, entre autres « joyeusetés », être traqué par des mafieux téléguidés par la CIA et la NSA, manipulé, trahi, et régulièrement emprisonné à perpétuité pour plusieurs accusations de meurtre.

On le voit se battre comme un diable pour rassembler les éléments d’un passé qui ne cesse de se dérober à lui. Il finit malgré tout par en reconstituer une partie avant que les « pères fondateurs » de la série, William Vance et Jean Van Hamme, ne confient le soin de prendre le relai à une équipe de jeunes bédéistes, emmenée par le scénariste Yves Sente et le dessinateur Iouri Jigounov.

xiii-tome-20-le-jour-du-mayflowerL’ultime opus de la saga, version Vance et Van Hamme, avait pour titre Le dernier round (T. 19, 2007), le suivant, signé cette fois Sente et Jigounov, s’est intitulé Le jour du Mayflower (2011).

Lorsque le scénariste Yves Sente a relevé le défi d’une nouvelle salve d’aventures, il a choisi de reléguer XIII au second plan et de laisser les seconds couteaux devenir le moteur de la série. La dimension de complot reste malgré présente. Les auteurs ont, comme leurs prédécesseurs, également choisi de mêler à la fiction pure de ce récit au long cours, des éléments qui appartiennent à l’histoire de l’Amérique d’hier et d’aujourd’hui : des Pilgrims du Mayflower, partis de Southampton en 1620, aux fondamentalistes de tous poils des années 2000*.

Le T. 24, paru en juin 2016, s’intitule L’Héritage de Jason Mac Lane.
Preuve que Zeke Hattaway avait « vu » juste ? Mais tant que XIII n’a pas entièrement recouvré la mémoire, la seule chose dont le lecteur peut être certain, c’est que rien ne l’est jamais, et qu’après trente-deux ans de bons et loyaux services, les personnages de la série ont encore de beaux jours devant eux.

Ils n’attendent que vous.

L'Héritage de Jason Mac Lane, p. 15

A.C.

V. également : L’appât (T. 21, 2012) – Retour à Greenfalls  (T. 22, 2013), Le Message du Martyr (T. 23, 2014)

Ed. Dargaud – 55 p. (en moy), 17,20 €