Jean-Blaise – Le chat qui se prenait pour un oiseau – Emilie Boré – Vincent – Ed. La Joie de Lire

À partir du 22 avril 2022 – Copyright E. Boré (sc.), Vincent (dessin)/ La Joie de Lire – Dès 5 ans

SAUF QUE…

dans son fort intérieur, Jean-Blaise était un oiseau. Et il entendait bien le prouver à ses « congénères ».

Jean-Blaise décida alors de mener une vie d’oiseau, dormant assis, la tête penchée et dissimulée sous sa patte, comme le font les hérons ; faisant sa toilette en se roulant dans l’eau, puis en gonflant ensuite son pelage pour le faire sécher, comme le font les canards ; s’élançant du sommet d’un arbre, tel un colibri, et faisant un vol plané…

Quant à chanter comme un pinson, ce fut une autre histoire. Face à cet échec, et à celui de prouver qu’il était bien celui qu’il prétendait être, et face à l’obstination de ses amis volatiles à lui démonter le contraire, Jean-Blaise fit une déprime carabinée. « Pauvre Blaise ! » aurait dit de lui la Comtesse de Ségur (private joke à l’attention des grands-parents qui liront cette chronique avant d’offrir l’album à leurs petits-enfants).

Cette fable aux accents anthropomorphiques renvoie à la question des différences et à leur difficile acceptation de la part de ceux qui ont un avis bien tranché sur toute question. Elle illustre l’éternel débat entre l’être et le paraître, entre la nécessité (ou non) de faire coïncider à tout prix son apparence extérieure avec son ressenti intérieur, et de vivre sereinement cette dichotomie.

Il est heureusement des rencontres qui aident à y parvenir. Ce merveilleux album participe à sensibiliser les adultes de demain à ces questions, qui semblent pourtant d’un autre âge…

Anne Calmat

À partir du 22 avril 2022 – Ed. La Joie de Lire – 80 p., 15,90 € – Lecture accompagnée, dès 6 ans.

Communiqué – Nous vous recommandons également Comment fait-on les bébés ? d’Anna Fiske, traduction Aude Pasquier.

Il arrive toujours un moment où les enfants s’interrogent, mais comment fait-on les bébés ?

Avec humour et intelligence et pas mal d’audace, l’album répond sans tabous à la question. Anna Fiske ne craint pas de montrer les corps tels qu’ils sont, dans toute leur diversité. Grâce à son style ludique, souvent proche de la bande dessinée, l’artiste norvégienne amuse les enfants et leur apprend l’essentiel : Quand on veut faire un bébé, tout commence par de l’amour.